FrançaisEnglish

Recherche

Sécurité


Messagerie


Gestion SMS


Gestion Mail


Devenez partenaire

White Label Product

Testez ActivMail

Newsletter

Votre adresse mail :

Contactez-nous

Suivez-nous

Bookmark and Share

Cybersécurité : l'Europe pense à un groupe d'intervention d'urgence PDF Imprimer Envoyer
There are no translations available.

La Commission européenne vient de s'engager à prendre plusieurs mesures portant sur la sécurité des réseaux et la lutte contre les cyber-attaques. L'Europe préconise la création d'une unité d'intervention spécialisée et pourrait également renforcer les sanctions à l'encontre de pirates informatiques.

Dans un communiqué, l'Union européenne annonce avoir pris une « mesure importante dans la lutte contre les cyber-attaques visant les institutions, les organismes et les agences de l'UE en mettant en place une équipe d'intervention d'urgence dite de pré-configuration CERT (Computer Emergency Response pré-configuration Team) ». Concrètement, des experts plancheront sur la création d'une équipe d'intervention capable de se déployer sur tout le territoire de l'Union européenne.

L'Europe indique également que ces spécialistes devraient collaborer en étroite coopération avec les équipes de sécurité informatique des différentes institutions européennes en liaison avec les CERT des États membres. L'intérêt de cette démarche réside donc dans le partage d'informations et des connaissances.

En septembre dernier, l'Enisa (European Network and Information Security Agency) avait déjà proposé 20 recommandations afin de mieux partager leurs informations. Parmi celles-ci, elle préconisait notamment la création de plateformes nationales capables de communiquer entre elles.

Outre la future mise en place de ce groupe d'intervention, l'Europe souhaiterait également accentuer les sanctions à l'encontre de ceux qui causent des dommages aux infrastructures IT. Le fait de s'introduire dans un réseau, via un réseau botnet, pourrait être sanctionné de 5 ans de prison. Enfin, l'interception de données électroniques pourrait, à l'avenir, être considérée comme un acte de nature criminelle.

 
RocketTheme Joomla Templates